Paris : L'aéroport d'Orly expérimente la reconnaissance faciale à l'embarquement

SOCIETE Depuis le 18 mars, l’aéroport d’Orly teste la reconnaissance faciale à l’embarquement

R.L.

— 

Paris-Orly le 26 juin
Paris-Orly le 26 juin — JP PARIENTE/SIPA

Le visage comme sésame. Depuis le 18 mars, l’aéroport d’Orly teste la reconnaissance faciale à l’embarquement. Le but : Se présenter devant une caméra pour ouvrir les portes et fluidifier le trafic aux contrôles et à l’embarquement. Seuls les vols à destination du Maroc avec la compagnie Transavia sont concernés pour l’instant, relève Le Parisien

Selon les informations du quotidien, l’expérimentation montera en puissance dans deux mois avec des vols de plus de 200 passagers d’Air Caraïbes vers les DOM-TOM.

« Ces données sont supprimées automatiquement »

Avec ce système le passager n’a plus besoin de sortir sa pièce d’identité de nombreuses fois. Une caméra prend son visage en photo, il enregistre sa pièce d’identité et son billet d’avion. Fin de l’opération. « Au dépose-bagage, la borne va reconnaître le visage du voyageur, qui n’aura plus qu’à scanner son étiquette-bagage, poser sa valise sur le tapis et c’est tout », assure ADP. Un système qui interroge forcément la collecte de données personnelles. « Ces données sont supprimées automatiquement dès que l’avion décolle », précise le groupe aéroportuaire au Parisien.