Confinement en Ile-de-France : Forte affluence dans les gares et sur les routes au départ de Paris

BYE BYE PANAME Le gouvernement a annoncé jeudi soir un nouveau confinement pour la région Ile-de-France, accélérant les départs de la capitale

L.Br.
— 
Des passagers gare Montparnasse à Paris, le 19 mars 2021.
Des passagers gare Montparnasse à Paris, le 19 mars 2021. — AFP

Après l’annonce d’un reconfinement de seize départements, dont ceux de la région Ile de France jeudi soir, les gares au départ de Paris ont été prises d’assaut ce vendredi. Sur les routes aussi, les automobilistes étaient nombreux.

A 17 heures, soit une heure avant le couvre-feu, le site Sytadin enregistrait un trafic « exceptionnel » en île de France, soit 400 km de bouchons cumulés, relève BFM. Une situation exceptionnelle qui avait déjà été observée lors du deuxième confinement, en octobre dernier.



Dans les trains aussi, des Parisiens fuyant la capitale à la dernière minute se sont massés. Les trains vers la Bretagne, le Sud-Ouest ou Lyon étaient tous complets ce vendredi matin, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la SNCF, contre 60 à 70 % de remplissage ces derniers vendredis. La SNCF a observé une multiplication par deux des réservations, jeudi 18 mars dans la soirée par rapport à la veille et une multiplication par neuf des annulations.

Aucun train supplémentaire

Les trains longue distance de ce week-end enregistrent une hausse de 20 % des réservations, a détaillé la compagnie ferroviaire. Pour faire face à cette affluence, la SNCF a déployé ses gilets rouges pour une « opération affluence avant confinement », révèle LCI.

Ces agents sont chargés de guider les passagers dans les gares. Pour tranquilliser ses voyageurs, la SNCF a assuré que « les TGV Inoui, Ouigo Intercités, trains régionaux et internationaux circuleront comme prévu ce week-end et en début de semaine prochaine ». Mais aucun train supplémentaire n’a été affrété. Des rames ont en revanche été ajoutées « au cas par cas », indique la compagnie. Tous les billets de TGV, Intercités et TER sont échangeables et remboursables sans frais jusqu’au 19 avril, a également précisé la SNCF.