Paris : La ville a vendu un domaine en Corrèze pour 2,8 millions d’euros

IMMOBILIER La Chartreuse Notre-Dame-du-Glandier est un ensemble immobilier situé sur les communes de Beyssac et Orgnac-en-Vézère, en Corrèze

R.L.
Illustration de la mairie de Paris.
Illustration de la mairie de Paris. — 20 MINUTES/SIPA

Un petit pactole. Le Conseil de Paris a voté la cession de son domaine, la Chartreuse Notre-Dame-du-Glandier en Corrèze, pour une valeur d’environ 2,8 millions d’euros. « Nous sommes engagés dans une politique de rationalisation de notre patrimoine foncier. Cette cession permettra de préserver les qualités exceptionnelles de ce site tout en créant un lieu attractif pour le territoire de la Corrèze » a souligné Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo.

Cet ensemble immobilier composé de 44 bâtiments et de près de 17 hectares est situé sur les communes de Beyssac et Orgnac-en-Vézère, en Corrèze.

Logements et espaces de travail

Cette Chartreuse accueillait, jusqu’en juin 2020, cinq structures pour adultes en situation de handicap gérées par un établissement du département de la Corrèze.

L’établissement du Glandier a été totalement restructuré en 2020 et les résidents sont désormais accueillis au sein de trois nouveaux établissements au cœur des bourgs de Vigeois, Lubersac et Pompadour, répondant ainsi à la politique d’inclusion conduite par le département. Au regard de l’obsolescence de cette propriété pour le service public parisien, la Ville de Paris a décidé de céder ce bien. Il a été acquis par des courtiers en vins bordelais, note Le Parisien. 

Le projet porté comprend ainsi la création de logements, d’espaces de travail, de lieux de convivialité, de commerces, et d’un jardin partagé, qui permettra l’intégration d’un modèle vertueux de gestion des déchets.