Recours pour une barbe

© 20 minutes

— 

Ex-agent d’entretien de la piscine municipale de Villemomble (93), Mourad Lamsanes estime être victime de discrimination. Récemment licencié car il refusait de tailler sa barbe, ce musulman va déposer un recours en annulation au tribunal. La raison invoquée par le maire de la ville est la sécurité. « Le port du masque de protection est incompatible avec une barbe fournie », avait-il indiqué. « La notice du masque interdit le port de lunettes. Or j’en porte et personne ne m’a jamais rien dit », rétorque Mourad Lamsanes. Dans une lettre lui annonçant sa non-titularisation, le maire stipulait, par ailleurs, que « l’expression extérieure d’une conviction religieuse ne pouvait être tolérée dans une piscine municipale ».