L'« Orbival » passe par l'Elysée

— 

Ils ont passé une heure dans le bureau du conseiller de Nicolas Sarkozy chargé des transports. Hier, à midi, le président (PC) du Val-de-Marne, Christian Favier, et le maire (UMP) de Nogent-sur-Marne, Jacques J.P. Martin, étaient reçus à l'Elysée pour défendre le projet de métro en rocade dans leur département. Cet « Orbival », comme ils l'appellent (Arc Express pour la région, Métrophérique pour la RATP), doit desservir les villes du Val-de-Marne sur un axe Bagneux-Val-de-Fontenay. Mais le montage financier n'a pas encore été trouvé. « On nous a demandé ce que l'on attendait de l'Etat en matière de financement. Nous avons répondu que l'on voulait qu'il apporte une réponse sur le plan transports de la région (PS), dans lequel Orbival est inscrit », raconte Christian Favier. Le conseiller du Président a aussi évoqué « les conditions dans lesquelles on pourrait réaliser ce métro et aller plus vite que prévu. Il pense à un projet de loi qui permettrait de modifier les procédures d'instruction des projets de transports en Ile-de-France d'ici à la fin de l'hiver », confie Christian Favier. ■M. G.