Journée internationale des droits de la femme à Paris : Des parcours de running dans des rues aux noms de femmes

ESPACE PUBLIC L’association Sine Que Non Run propose un premier parcours de running mettant en avant les rues ou bâtiments aux noms de femmes illustres, ce lundi. Il traverse le 13e arrondissement de Paris

F.H.

— 

Une femme pratiquant le jogging à Paris. (Illustration)
Une femme pratiquant le jogging à Paris. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Courir sept à dix kilomètres au milieu de femmes illustres. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’association Sine Qua Non Run met un parcours de running passant par des rues portant des noms de femmes, devant des bâtiments mettant à l’honneur les femmes ou encore devant des œuvres d’art réalisées par des femmes. Ce premier tracé traverse le 13e arrondissement de Paris.

Le parcours Sine Qua Non Run dans le 13e arrondissement de Paris. .
Le parcours Sine Qua Non Run dans le 13e arrondissement de Paris. . - Sine Qua Non Run

« Ce parcours constituera une boucle reliant notamment la passerelle Simone-de-Beauvoir, la piscine Joséphine-Baker, ou encore le Comité national olympique et sportif français au sein duquel sera inaugurée le 8 mars une statue en hommage à Alice Milliat, la première dirigeante du sport féminin mondial », indique l’association.

Pantin aura bientôt son parcours

« Avec les parcours Sine Qua Non, nous voulons mettre en avant les femmes qui ont marqué l’histoire et grâce à leur parcours se sont imposées dans l’espace public en ayant leur nom sur les plaques de rue ou sur l’édifice de bâtiment. Comme une preuve que l’espace public nous appartient aussi » précise Mathilde Castres, sa présidente.

En plus de ces parcours sportifs, accessibles gratuitement sur l’appli Runnin’City, Sine Qua Non proposera « également l’opportunité de courir avec un audioguide disponible en sept langues qui permettront de découvrir le parcours inspirant de ces femmes qui ont marqué notre histoire politique, culturelle, artistique, scientifique et sportive au travers de leurs réalisations et de leurs engagements… »

Depuis 2018, l’association organise des sorties baskets aux pieds pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et soutient la conquête de l’espace public par les femmes à travers le sport. Elle annonce un tel parcours de running « très prochainement à Pantin » et dans d’autres villes tout au long de l’année 2021.