Coronavirus : Fermeture du terminal 4 de l’aéroport d’Orly pour une durée indéterminée

AERIEN La fermeture des frontières françaises hors de l’Union européenne et l’effondrement du trafic aérien du fait de la pandémie de Covid-19 expliquent cette décision

20 Minutes avec AFP
— 
L’aéroport Paris-Orly le 26 juin 2020.
L’aéroport Paris-Orly le 26 juin 2020. — JP PARIENTE/SIPA

Le secteur aérien va très mal. Victime de la fermeture des frontières françaises hors de l’Union européenne et d’un effondrement du trafic aérien en pleine pandémie de Covid-19, l’aéroport d’Orly ferme son terminal 4 lundi à minuit, jusqu’à nouvel ordre.

Les compagnies aériennes qui y opéraient seront réorientées sur les deux terminaux d’Orly qui restent partiellement ouverts (2 et 3), a précisé une porte-parole de l’aéroport confirmant une information du Parisien. La date de réouverture n’est pour le moment pas connue. Le terminal 4 avait déjà été bouclé entre novembre et décembre, en pleine deuxième vague de Covid-19 en France. Le terminal 1 reste complètement fermé.

Le secteur du transport aérien est l’un des plus affectés au monde par le coronavirus. Le « hub » de Paris-Charles de Gaulle n’a accueilli en 2020 que 22,3 millions de passagers, soit 70,8 % de moins qu’en 2019, et l’aéroport d’Orly, 10,8 millions (-66,1 %), a indiqué mi-janvier le Groupe ADP. Il prévoit pour 2021 une baisse de trafic comprise entre 45 et 55 % par rapport à 2019.