Paris : Un appel à la grève contre la vente des tickets dans les bus de la RATP

NAVIGO Depuis le début de la crise sanitaire, on ne pouvait plus acheter ses tickets au conducteur

R. G.-V.

— 

Des bus de la RATP. (illustration)
Des bus de la RATP. (illustration) — LUDOVIC MARIN / AFP

Attention si vous devez prendre le bus lundi à Paris ou en proche banlieue : les conducteurs de la RATP ont déposé un appel à la grève. La raison ? La RATP veut de nouveau donner la possibilité d’acheter un ticket directement dans le bus auprès du chauffeur. Ce n’était plus de cas depuis le début de la crise, au printemps 2020. Comme le précise Le Parisien, déjà cet automne la régie avait essayé de revenir sur cette mesure sanitaire, sans succès face aux syndicats.

Rebelote en ce début 2021, et les syndicats ne sont toujours pas d’accord. « Rien n'a changé. C’est même pire, avec les variants qui sont plus contagieux. On ne comprend pas », déplore Ahmed de la CGT chez nos confrères.

L’inspection du travail juge la décision « incompréhensible »

Pour permettre à nouveau la vente des tickets à bord dès lundi, les plexiglas qui protégeait les chauffeurs à l’avant des bus ont du être retirés, ce qui inquiète. « Et avec son cynisme habituel, la direction préconise aussi d’aérer la cabine de conduite pour reprendre pour la vente en toute sécurité. Elle nous donne le choix de crever du Covid ou du froid », décrit la CGT dans un tract.

Les syndicats arrivent dans ce bras de fer avec un soutien de poids : l’inspection du travail. Dans un courrier du 8 février, celle-ci juge la décision de l’entreprise de transports en commun « incompréhensible puisqu’elle est de nature à exposer les conducteurs à un risque de contamination augmenté ». Notons que, en temps normal, seuls 2 % des titres de transport sont vendus par les conducteurs. L’immense majorité des voyageurs et voyageuse a soit un abonnement, soit acheté son ticket autrement.