Se saper comme un sapeur-pompier de Paris est désormais possible

SHOPPING L’objectif, explique les sapeurs-pompiers de Paris, est avant tout de protéger l’image de la brigade

C.P.
— 
La BSPP lance sa boutique en ligne
La BSPP lance sa boutique en ligne — BSPP
  • Depuis le 20 janvier, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris a sa marque. Il est désormais possible d’acheter un pull, un tee-shirt ou des « goodies » en tout genre – du stylo au mug en passant par les bijoux – à l’effigie des soldats du feu.
  • Le bénéfice des ventes sera ensuite reversé aux différentes actions des pompiers et de l’association qui vient en aide aux soldats du feu blessés ou malades, ainsi qu’aux orphelins de la brigade.
  • La BSPP compte développer son « offre en s’appuyant sur trois axes qui nous sont chers : le sport, la jeunesse et la tradition ».

Le projet était dans les « tuyaux » depuis de longues années mais il n’a vu le jour que très récemment. Depuis le 20 janvier, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) est devenue une marque à part entière. Il est désormais possible d’acheter, sur leur site, un pull, tee-shirt ou des « goodies » en tout genre – du stylo au mug en passant par les bijoux – à l’effigie des soldats du feu et de leur célèbre devise : « Sauver ou Périr ». Des livres ou des DVD, histoire vraie ou romancée de la brigade, sont également proposés à la vente.

« D’autres que nous exploitent depuis longtemps notre image, explique-t-on au sein de la brigade. L’objectif, en lançant cette marque, c’était avant de nous réapproprier cette image et de protéger les valeurs qui y sont associées. » Le bénéfice des ventes sera ensuite reversé aux différentes actions des pompiers, que ce soit pour la gestion du personnel ou l’équipement. Des produits seront également mis ponctuellement en vente au bénéfice des œuvres sociales des pompiers de Paris, une association qui vient en aide aux soldats du feu blessés ou malades, ainsi qu’aux 80 orphelins de la brigade.

Une gamme de plus en plus large

Pour mener à bien ce projet, la BSPP s’est notamment inspirée d’autres marques lancées par plusieurs institutions, notamment celles à l’effigie de l’Elysée, de la mairie de Paris ou – plus proche de leurs missions – celle de la patrouille de France. Pour l’heure, une trentaine d’articles sont disponibles à la vente mais la brigade ne compte pas en rester là. « On compte développer notre offre en s’appuyant sur trois axes qui nous sont chers : le sport, la jeunesse et la tradition, c’est-à-dire l’histoire de notre brigade », précise-t-on au sein de la BSPP.

Des partenariats pourraient ainsi être noués dans les mois à venir avec différentes marques pour développer des équipements sportifs mais également des jouets, du mobilier enfant à l’effigie de la brigade. D’anciennes affiches pourraient également être rééditées pour satisfaire les passionnés.