20 Minutes : Actualités et infos en direct
VELOUne piste cyclable éphémère déroulée le long du canal de l'Ourcq

Paris : Une piste cyclable éphémère déroulée le long du canal de l'Ourcq

VELOL’association « Paris en Selle » déroule ce mercredi matin une piste cyclable éphémère le long du canal de l’Ourcq dans le parc de la Villette (19e arrondissement) pour demander sa création pérenne
Le parc de la Villette (19e arrondissement)
Le parc de la Villette (19e arrondissement) -  CELINE BREGAND/SIPA  / SIPA
Romain Lescurieux

R.L.

L'essentiel

  • Alors que de nombreux travaux sur des pistes cyclables ont eu lieu dans la capitale, l’association « Paris en Selle » veut alerter la mairie sur ce tronçon spécifique.
  • L’association y déroule ce mercredi matin une piste cyclable éphémère pour demander des aménagements.
  • « C’est dans l’angle mort de la politique vélo. Il y a seulement une petite portion de bitume de deux mètres. C’est très étroit », explique Camille Hanuise, la directrice de « Paris en Selle ».

Le tronçon du canal de l’Ourcq à la Villette (19e arrondissement), grand oublié des pistes cyclables parisiennes ? C’est ce que déplore l’association « Paris en Selle » qui y déroule ce mercredi matin une piste cyclable éphémère afin « d’obtenir la création d’une piste cyclable séparée dans le parc, et de garantir la sécurité des cyclistes comme des piétons ». Et pour cause.

« Cette voie se partage actuellement entre les piétons et les cyclistes et cela crée des problèmes en raison de la forte densité des populations », résume Camille Hanuise, directrice de « Paris en Selle », auprès de 20 Minutes. Ce tronçon d’un kilomètre situé à la Villette permet principalement à ses usagers de relier Paris à Pantin (Seine-Saint-Denis) grâce à l’une des pistes les plus importantes en Ile-de-France. « C’est un axe majeur pour les cyclistes du nord-est de la capitale », reprend Camille Hanuise.

« C’est dans l’angle mort »

Le canal de l’Ourcq est en effet un axe incontournable pour les cyclistes franciliens, qui sont de plus en plus nombreux à emprunter cet itinéraire direct et sécurisé pour relier Paris et sa banlieue. En septembre 2020, ce sont plus de 210.000 vélos qui ont été enregistrés par les compteurs sur cette ligne cyclable du Vélopolitain et du RER Vélo. Et près de 100.000 sont comptabilisés chaque mois depuis cet hiver. « Pourtant, aux portes de Paris, la traversée du parc de la Villette est inconfortable pour celles et ceux qui se déplacent à vélo », déplore l’association.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Alors que de nombreux travaux sur des pistes cyclables ont eu lieu dans la capitale et que 50 kilomètres de pistes cyclables éphémères dites « coronapistes » ont fleuri ces derniers mois et doivent être pérennisés comme l’a promis la maire de Paris, Anne Hidalgo, « Paris en Selle » souhaite alerter la mairie sur la situation au canal de l’Ourcq. « C’est dans l’angle mort de la politique vélo. Il y a seulement une petite portion de bitume de deux mètres. C’est très étroit. Il y a des conflits d’usage. Nous avons donc eu l’idée de symboliser ce qu’on demande avec cette piste éphémère », abonde Camille Hanuise

Aujourd’hui, l’association déplore que ni l’établissement public du parc de la Villette, ni la Ville de Paris, ne souhaitent s’engager pour créer des aménagements pour les vélos dans ce secteur. Les membres de l’association espèrent ainsi avec leur installation éphémère déclencher une prise de conscience. « Nous demandons des travaux pour permettre un aménagement d’une piste cyclable pour éviter d’avoir trop d’usagers qui se mélangent », détaille Camille Hanuise. Et de préciser : « Il suffit d’une volonté politique ».

Sujets liés