La mairie de Paris Centre devient un « espace sans tabac »

POUMONS Depuis vendredi, la mairie de Paris Centre est un « espace sans tabac », comme cela existe pour l’entrée de plusieurs écoles

F.H.

— 

Un panneau signalant l'interdiction de fumer dans un jardin public, le 25 août 2019, à Paris.
Un panneau signalant l'interdiction de fumer dans un jardin public, le 25 août 2019, à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

La cigarette bannie de la mairie. Depuis vendredi, il est interdit de fumer devant la mairie de Paris Centre, anciennement mairie du 3e arrondissement. La zone piétonne devant l’édifice a été déclarée « espace sans tabac ». Et ce, « afin de poursuivre la prévention du tabagisme auprès des plus jeunes. En effet, de nombreux enfants profitent actuellement de cet espace fermé à la circulation pour y jouer ou y faire du sport. Ces derniers pourront désormais bénéficier d’un espace préservé du  tabac », indiquent dans un communiqué commun la ville de Paris, Paris Centre et la Ligue contre le cancer.

Les « espaces sans tabac » « visent à "dénormaliser" le tabagisme dans les espaces publics fréquentés par des enfants, afin de réduire la présence de la cigarette dans leur quotidien », explique la Ligue contre le cancer.

52 parcs sans tabac

Cinquante-deux parcs parisiens sont sans tabac depuis juin 2019. En septembre de la même année, une vingtaine de parvis d’école avaient été décrétés « espace sans tabac ».

L’objectif fixé par le Programme national de lutte contre le tabac (PNLT) est de « parvenir à une génération sans tabac d’ici 2032, c’est-à-dire à moins de 5 % de fumeurs et fumeuses chez les jeunes de 18 ans ». Les « espaces sans tabac » ont pour ambition également de préserver l’environnement : chaque année 350 tonnes de mégots sont ramassées à Paris.