Soupçons à la « Mondaine »

— 

Un officier de la brigade de répression du proxénétisme (BRP), en garde à vue depuis mardi, a été placé jeudi sous statut de témoin assisté - à mi-chemin entre ceux de témoin et de mis en examen -, a-t-on appris hier. En charge de la surveillance des boîtes de nuit de la capitale, il est soupçonné de « collusion », voire de « corruption de fonctionnaire », avec des établissements de nuit parisiens. Selon les premiers éléments de l'enquête, le fonctionnaire aurait obtenu des « avantages », dont il reste à déterminer la nature, de la part de certaines boîtes réputées, dont certaines situées dans le quartier des Champs-Elysées (8e). ■