Des bibliothèques à la page et sur InterNet

— 

Un petit texto pour connaître les nouveaux bouquins en stock ? Un prolongement de prêt par Internet pour éviter de retourner à la bibliothèque ? A partir de mardi prochain, les cinquante-huit bibliothèques de prêt de Paris pourront offrir une multitude de services via le site www.bibliothèques.paris.fr. En attendant, les établissements sont tous fermés au public afin de permettre l'installation du nouveau système informatique. En personnalisant son compte, l'usager pourra également réserver des documents, consulter un catalogue accompagné de commentaires de bibliothécaires et suggérer des achats de livres ou de DVD. « Il s'agit de présenter une image plus moderne, notamment avec l'installation désormais systématique de postes multimédias », assure Charles Lugaro, responsable adjoint des Bibliothèques à la Ville de Paris.

Ce dispositif de 2 millions d'euros, qui a mis trois ans à voir le jour, va s'ajouter à l'expérimentation des « automates de prêt ». Plus besoin de faire la queue pour retirer un document, d'ici quatre à cinq ans, tous les établissements disposeront de ces appareils à code-barres. La bibliothèque du cinéma François-Truffaut (1er) est la seule pour l'instant à en être dotée. Celle de Flandre (19e), qui ouvre mardi prochain, sera la deuxième. « C'est rapide et nous voyons toujours le personnel pour rendre les livres, donc le contact n'est pas perdu », note Gournaud Chung, un usager. La directrice, Annick Verron, explique que le lecteur est ainsi plus « responsabilisé » et l'agent « plus disponible pour le conseil ». La Ville assure qu'aucun poste ne sera supprimé. Les syndicats restent vigilants. ■ C. B.