Glazart voit grand pour sa nouvelle jeunesse

— 

Hier après-midi, la salle pluriartistique du 19e avait encore des airs de chantier - odeurs de peinture, loges vides et bazar intégral. Mais ce soir, le président de l'association en charge du lieu l'assure, Glazart rouvre ses portes, tout nouveau, tout beau.

« On a décidé de redonner un coup de jeune à cette salle, en gardant son caractère pluriartistique », explique Laurent Malvaldi. Il espère que ce lieu de « défrichage », qui a connu des difficultés financières entre 2005 et 2007, attirera de nouveaux publics. Les murs de cette ancienne gare routière n'ont pas bougé, mais grâce à un réaménagement de l'espace, la salle principale a été agrandie (passant d'une capacité de 300 personnes à 570), la scène surélevée pour une meilleure visibilité, le bar remodelé. « Nous voulions mieux accueillir les artistes et le public, tout en gardant le côté foufou », souligne Gaelle Raux, salariée de l'association. Changement marquant dans les couleurs, le jaune et le rouge sont oubliés pour du gris et du noir. « On avait envie de sobriété et les expositions seront ainsi mises en valeur », remarque Gaelle. ■Oihana Gabriel