Un magasin Biocoop, illustration
Un magasin Biocoop, illustration — LODI Franck/SIPA

EMPLOI

Paris : Des salariés grévistes occupent un magasin du réseau Biocoop

« Une quinzaine de salariés » font grève ponctuellement une fois par semaine depuis trois mois pour réclamer l’annulation du projet d’ouverture le dimanche et « la reconnaissance de leurs efforts et de leur travail »

Des salariés grévistes ont entamé vendredi soir une occupation du magasin Le retour à la Terre ( réseau Biocoop) avenue Philippe Auguste à Paris le secrétaire du syndicat Sud Commerce et services d’Ile-de-France, Hichem Aktouche.

Selon lui, des salariés des deux magasins parisiens Le retour à la Terre font grève ponctuellement une fois par semaine depuis trois mois pour réclamer l’annulation du projet d’ouverture le dimanche et « la reconnaissance de leurs efforts et de leur travail, notamment à la suite de la période de confinement où la fréquentation des magasins Biocoop a augmenté de plus de 30 % ».

Médiation dès juillet mais sans résultat

La grève touche « une quinzaine de salariés » selon lui, un nombre qui diminue car « plusieurs ont été licenciés ». Le mouvement demande également leur réintégration. Ce samedi, le magasin était toujours occupé avec une banderole « fin du monde, fin du mois même combat, biocoop en lutte » barrant l’entrée.

« Une médiation a été proposée dès juillet et refusée par les grévistes », a indiqué Biocoop dans un communiqué. La coopérative insiste sur la « disproportion » de l’action d’occupation, menée « par 30 personnes dont 5 salariés (sur 60 salariés de retour à la Terre) ».

Pas un problème commun à tous les magasins, selon le président du groupe

Le réseau Biocoop rassemble 623 magasins bio, comptant environ 6.300 salariés. Interrogé en septembre dernier sur ce mouvement de grève, son président, Pierrick de Ronne, avait évoqué des « tensions » dans ces deux magasins « indépendants ».

« Ce n’est pas un sujet systémique, il ne s’agit pas de la politique sociale de Biocoop », avait-il indiqué, regrettant que « les salariés n’aient pas fait appel à la médiation Biocoop, obligatoire si 20 % des salariés le demandent ». Biocoop est en lice pour la reprise d’une partie des magasins Bio C’Bon, face à Carrefour, au familial Zouari (actionnaire de Picard) et Auchan.