L'art contemporain entre Paris et Berlin

Oihana Gabriel

— 

Les galeries parisiennes vont se mettre à l'allemand. Dès aujourd'hui, elles présentent leurs artistes au public d'outre-Rhin. Treize galeries berlinoises ont en effet choisi onze galeries parisiennes et accueillent leurs oeuvres jusqu'au 18 janvier. Un prêté pour un rendu puisque les Berlinois viendront à leur tour dans la capitale française du 6 au 15 février exposer leurs poulains.

L'objectif : « créer des relations à long terme entre ces galeries complémentaires », selon l'ambassadeur de France en Allemagne, Bernard de Montferrand, à l'origine du projet. Il se félicite que « les galeries berlinoises se soient investies dans cette initiative. En ce moment, beaucoup de choses bougent dans l'art contemporain. » Kamel Mennour, directeur d'une des galeries parisiennes retenues voit dans cet échange l'occasion de « rencontrer de nouveaux collectionneurs. Toutes les galeries se connaissaient déjà, mais l'intérêt, c'est d'être confronté à de nouveaux publics. » Il se rend une fois par mois à Berlin pour finaliser cet échange avec la galerie Jan Wentrup, qui va l'accueillir. « Et pour février, je prépare à Jan Wentrup un circuit de visites et de rencontres avec des directeurs de musée », ajoute Kamel Mennour. Pour l'ambassadeur, cela montre que « l'art est un anticrise ! » ■