Policiers et habitants amorcent le dialogue dans la cité

— 

Hier soir, la salle des fêtes de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) était le théâtre d'une rencontre plutôt originale : policiers et habitants de la commune assistaient à une réunion pour favoriser leurs relations. Dans la salle, nombreux étaient venus à cette « conférence de cohésion » pour interroger les agents.

Cet échange était aussi l'occasion de présenter le premier délégué à la cohésion entre police et population des Yvelines, Christian Berthier. Ce commandant de police retraité a accepté de reprendre du service pour aller écouter les doléances de la population et expliquer le rôle et les contraintes des policiers. « Je ne suis pas là pour faire du flicage, mais pour avoir un rapport franc avec vous », assure Christian Berthier.

Pour Mimouna, qui travaille pour une association, la cité a besoin d'un médiateur et d'« efforts de communication du côté des jeunes, mais surtout de la police ». « Nous, on subit les mauvais traitements des policiers, c'est inadmissible », avance un jeune. « Les policiers ne savent pas parler aux jeunes », ajoute une jeune femme. Plusieurs participants y vont de leur anecdote et parlent d'injures et provocations qui ne facilitent pas les relations. Auxiliaires de police et habitants sont au moins d'accord sur une chose : M. Berthier a du pain sur la planche ! ■ Oihana Gabriel