Paris : Donnez votre avis pour le futur visage de la porte Maillot

URBANISME Depuis le 16 septembre et jusqu’au 25 octobre, une consultation est ouverte au sujet de la rénovation de la porte Maillot dans les 16e et 17e arrondissements de Paris

R.L.

— 

Le projet de la future porte Maillot (16, 17e arrondissement)
Le projet de la future porte Maillot (16, 17e arrondissement) — Mairie de Paris / Demain Matin
  • La porte Maillot « est un énorme rond-point qui va devenir une vraie place de vie avec des espaces verts », résume Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo.
  • Une réunion entre des élus a eu lieu ce mardi soir et la réunion de restitution de cette participation du public se tiendra le 24 novembre prochain.
  • La Ville de Paris, envisage une mise en travaux en 2021, pour une livraison des espaces publics à la fin de l’année 2023, en amont des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Vers un lifting de grande ampleur pour la porte Maillot à Paris ? Initié en 2016, le réaménagement de cette place du nord-ouest parisien situé sur les 16e et 17e arrondissements, s’accélère. Depuis le 16 septembre, une consultation publique est ouverte à toutes et tous. Objectif ? Faire remonter les propositions, observations et remarques afin de penser les espaces publics de la porte Maillot. Cette participation du public par voie électronique (PPVE) est ouverte jusqu’au 25 octobre.

« C’est une concertation à caractère obligatoire pour préparer la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme (PLU) et la délivrance d’un permis d’aménagement des espaces publics qui est nécessaire », assure auprès de 20 Minutes, Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’ Anne Hidalgo et en charge de l’urbanisme. Ce vaste programme de rénovation qui comporte plusieurs aspects et qui doit devenir un site stratégique des Jeux olympiques, s’inscrit dans la longueur en faveur de ce qui est initialement un vulgaire rond-point. Un rond-point autour duquel tournent des voitures et sur lequel gambadaient à une autre époque des lapins.

« Une réappropriation de l’espace public »

En août 2016, 150 arbres ont d’abord été abattus sur ce fameux carrefour situé entre le Palais des congrès et le square Parodi. Le but : préparer le chantier de la future gare Eole qui doit voit le jour dans le prolongement du RER E. La même année, des travaux d’ampleur ont amené les ouvriers à creuser à 30 mètres sous la terre. Dans le même temps, le projet de réaménagement complet de la place a commencé à s’amorcer. Autant de chamboulement dont les célèbres lapins qui avaient élu domicile sur le rond-point ont été les victimes collatérales, pour finalement trouver une quiétude toute relative dans les serres d’Auteuil. Mais désormais, quelles sont les transformations à venir à cet endroit ?

« C’est un énorme rond-point qui va devenir une vraie place de vie avec des espaces verts », résume Emmanuel Grégoire. Le projet de réaménagement de la porte Maillot a pour ambition de transformer le giratoire en nouvelle place du Grand Paris. Une nouvelle voie, alignée sur les avenues de la Grande-Armée et du Général-de-Gaulle, reconstituera l’axe majeur historique qui lie la place de la Concorde à la Grande arche de La Défense. Face au Palais des congrès​, le nouveau parvis devra accueillir les multiples modes de transports existants et en développement (RER E, métro, bus, tramway) et ouvrira une nouvelle place aux piétons. Enfin, l’extension du bois de Boulogne et du square Parodi permettra d’augmenter significativement la part d’espaces verts du projet. Et ce, avec la création d’un jardin. « La porte Maillot est actuellement un endroit très inhospitalier. Cela va permette une réelle réappropriation de l’espace public », note Emmanuel Grégoire. Une gare routière en sous-sol est également prévue.

« Un des grands pôles d’hébergement des délégations internationales »

La porte Maillot doit également devenir un site stratégique des Jeux olympiques 2024 en servant d’axe vers le site de la Concorde tout en devenant un emplacement majeur d’hébergements. « Ce sera un des grands pôles d’hébergement des délégations internationales », précise Emmanuel Grégoire.

En attendant la réunion de restitution de cette participation du public qui se tiendra le 24 novembre prochain, une réunion publique s’est tenue ce mardi soir avec l’ensemble des adjoints de la mairie concernés mais aussi des élus d’arrondissements. « On espère engager les travaux avant le deuxième semestre 2021 pour une livraison fin 2023 au plus tard, de façon à laisser le projet mûrir avant son plein déploiement à l’occasion des Jeux olympiques », promet l’adjoint d’Anne Hidalgo.

Présent lors de la réunion, le maire (LR) du 17e arrondissement, Geoffroy Boulard, se félicite du réaménagement de la porte Maillot en place et « porte olympique » mais émet quelques craintes. « Il y a un consensus politique sur l’extension du bois de Boulogne par exemple, mais j’aimerais que soit rapidement intégrée au projet global l’avenue de la Grande-Armée. C’est la grande oubliée », explique à 20 Minutes, l’édile qui compte créer un comité Grande-Armée avec des architectes et des riverains. Et de conclure : « J’ai aussi des craintes sur le plan de circulation avec l’entrée des mobilités dans Paris et un risque d’engorgement ».