la tuberculose dépistée plus facilement

— 

Un nouveau test de dépistage, expérimenté depuis trois ans en France et prochainement généralisé en Ile-de-France, est présenté aujourd'hui. Plus simple, il facilitera la tâche des services antituberculeux : il suffira d'une prise de sang pour savoir si le patient est infecté, alors qu'il fallait auparavant attendre trois jours pour obtenir les résultats. De plus, le diagnostic sera plus précis car il prendra en compte les personnes infectées mais pas encore malades.

Ce test, qui peut coûter jusqu'à 120 euros et qui n'est pas remboursé par la Sécurité sociale, concernera exclusivement les personnes susceptibles d'avoir contracté cette infection et traitées dans les services spécialisés. Pour le Pr Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (13e), « la prise en charge de cette maladie à connotation sociale va bouger ». Une bonne nouvelle pour la capitale, où le nombre de tuberculeux stagne depuis trois ans, et qui présente quatre fois plus de cas que le reste du pays. ■ O. G.