Attaque d’un bus à Orly : Aucune personne enlevée, confirme le parquet de Créteil

VAL-DE-MARNE Un témoin avait affirmé l’inverse la semaine dernière

20 Minutes avec AFP

— 

Le tribunal de Créteil (Val-de-Marne).
Le tribunal de Créteil (Val-de-Marne). — DUPUY FLORENT/SIPA

Le parquet de Créteil a confirmé vendredi que, contrairement à ce qu’un témoin avait affirmé, personne n'a été enlevé la semaine dernière dans un bus, attaqué par plusieurs jeunes qui ont violenté des passagers à Orly (Val-de-Marne). « Il n’y a pas eu d’enlèvement de qui que ce soit, personne n’a jamais disparu », a assuré le parquet, confirmant une information du Figaro.

Un témoin avait indiqué avoir vu une personne embarquée de force dans un véhicule après qu'« une vingtaine » de jeunes a tenté de bloquer un bus à Orly, en début de soirée le 3 septembre. Interrogé le 5 septembre, le parquet avait indiqué n’avoir « reçu aucune plainte pour disparition inquiétante ».

Difficultés d’identifications

Selon la même source, « au moins une dizaine » d’individus a attaqué le bus, parvenant à en extraire deux jeunes hommes. Le témoin et le conducteur du bus avaient eux évoqué une « vingtaine » d’assaillants. Selon une source policière, ceux-ci étaient « vêtus de foncé » et ont « brisé la vitre arrière » du bus.

« Les jeunes violentés, on les voit sortir, on les voit re-rentrer et prendre le second bus » affrété par la compagnie après l’incident, selon le parquet, s’appuyant sur les images des caméras de vidéosurveillance installées dans le bus. L’affaire a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne, qui peine à reconnaître les victimes et les assaillants présumés, apparaissant tous masqués sur les images. « On n’a pas d’identité », souligne le parquet. « Et le temps qui passe joue en notre défaveur. »