Jeff Koons quitte Versailles

— 

Ses adversaires n'auront finalement rien pu faire : l'exposition controversée des dix-sept oeuvres de Jeff Koons qui devait se terminer le 14 décembre dernier aura même été prolongée, et s'est terminée hier. Entre septembre et novembre, la fréquentation du château de Versailles avait augmenté de 15 %. Hier, les derniers visiteurs ont plutôt été cléments avec le Lobster (Homard) et la Balloon Flower de l'artiste, préférant insister sur les points communs entre les oeuvres et le château. Selon Marie-Mad, 63 ans, « elles sont complètement kitsch et farfelues », « grandioses et grandiloquentes comme le château », d'après Julien, 28 ans. Les moins convaincus se sont montrés plus blasés que choqués, comme Jean-Yves, 64 ans, qui a jugé que l'exposition ne valait pas la polémique : « C'est un événement qui a été créé de toutes pièces ».

Fin décembre, l'exposition avait été attaquée en justice par « un descendant de Louis XIV ». Le domaine du château devrait remettre le couvert à l'automne prochain, avec une exposition de l'artiste Xavier Veilhan.

Rémi Laporte