Paris : Le dépôt de plainte désormais possible pour les touristes étrangers sur le réseau RATP

TRANSPORTS A compter de ce mercredi, le dispositif sera proposé dans toutes les gares et stations intra-muros, soit au total 256 stations et gares parisiennes

R.L.

— 

Le 10 décembre 2018, à Paris (12e). Une entrée du RER A et du métro (lignes 1, 2, 6 et 9), place de la Nation.
Le 10 décembre 2018, à Paris (12e). Une entrée du RER A et du métro (lignes 1, 2, 6 et 9), place de la Nation. — Clément Follain / 20 Minutes

Un dispositif étendu. Alors qu’en août 2018 avait été signée entre la RATP, le parquet de Paris et la préfecture de police une convention pour expérimenter pendant six mois le dépôt de plainte en station pour les touristes étrangers, le dispositif se généralise à partir de ce mercredi.

L’ensemble des 256 gares et station intra-muros offrent désormais cette possibilité, après une première extension à 49 stations et gares parisiennes en 2019.

Fin 2019, plus de 300 plaintes ont été reçues

Selon la régie des transports, « ce dispositif permet aux touristes étrangers victimes de vols simples de déposer directement plainte sur le réseau RATP, avec pour but de faciliter les démarches des victimes et le travail de la police ». Cela concerne les vols « sans violence et sans possibilité d’identifier immédiatement la personne coupable, et dont le préjudice n’excède pas 1.000 euros ».

Le formulaire en français et en anglais est mis à disposition dans les gares et peut être rempli par les victimes avec l’aide d’un agent RATP. « En obtenant immédiatement une copie du dépôt de plainte, justifiant du préjudice subi, les victimes pourront ainsi engager très rapidement leurs démarches auprès des assurances et, le cas échéant, des services de leur administration de référence », ajoute la RATP. La procédure doit également apporter « un gain de temps important aux services de police ».

Fin 2019, plus de 300 plaintes ont été reçues dans les 49 gares et stations concernées. Saint-Michel, Opéra et Châtelet ont été les sites où l’enregistrement de plainte a été le plus important et 51 nationalités ont été concernées.