Paris : Alexia Duchêne, ex-candidate de « Top Chef », met à l’honneur la street food au Wanderlust

SORTIE Le Wanderlust, quai d’Austerlitz dans le 13e arrondissement de Paris, a rouvert ses portes ce lundi, sous un nouveau format, consacré à la street food

Romarik Le Dourneuf

— 

La carte offre un choix variés de mets "street food"
La carte offre un choix variés de mets "street food" — R.Le Dourneuf
  • Au Wanderlust, rouvert lundi, tout a été mis en place pour éviter les contacts entre clients et avec le personnel, via des tables numérotées et une application de commandes.
  • C’est l’ex-candidate de Top Chef, Alexia Duchêne qui a dessiné la carte street food pour l’été. Mais aussi préparé quelques cocktails et fait la carte des vins.

« On attend entre 200 et 300 personnes ce soir. Mais il y a 30 minutes, on était encore dans les travaux. » A 19 heures, ce lundi 22 juin, Gabin, directeur du Wanderlust, se démultiplie pour s’assurer que tout le monde est en place. Si l’excitation est palpable dans ce club situé quai d’Austerlitz dans le 13e arrondissement de Paris, pourtant habitué à des affluences de 4.000 personnes, c’est que la soirée est plus qu’une réouverture. Face à l’impossibilité pour les  discothèques de relancer leur activité, le Wanderlust profite de sa terrasse de 1.500 m² pour se réinventer le temps d’un été.

Le Wanderlust se transforme en restaurant à ciel ouvert
Le Wanderlust se transforme en restaurant à ciel ouvert - R.Le Dourneuf

« Dès le début du confinement, nous savions qu’il serait difficile de rouvrir le club avant un long moment. Nous avons donc réfléchi à un nouveau format », explique Arnaud Frisch, fondateur du lieu. L’entrepreneur a alors ressorti une idée qui lui trottait dans la tête depuis quelque temps : proposer un lieu de restauration pour le début de soirée, avant que les plus fêtards poursuivent la soirée au club. « On avait déjà organisé le premier festival de street food de Paris en 2013. Depuis, on a fait plusieurs événements autour de la food [nourriture]. » L’idée est transformée et la terrasse est désormais un restaurant à ciel ouvert, jusqu’au 27 septembre prochain.

Shots Gin-Apérol-Passion-Fraise offerts

L’ouverture d’un restaurant en cette période n’est pas sans conséquence sur l’organisation. Et cela, l’équipe du Wanderlust l’a bien compris. Première étape obligatoire, la réservation sur Internet qui permet d’obtenir un code unique. A leur arrivée, les clients se voient indiquer le numéro de leur table et la « zone » de la terrasse où la trouver. Ensuite, il suffit de suivre les flèches de couleurs au sol pour s’y rendre. « Ce système permet à chacun de ne pas avoir à déambuler et de limiter les contacts avec les autres clients et le personnel », explique Gabin. « C’est un peu déroutant au début, mais c’est amusant de chercher sa table », sourit Amélia une des premières clientes à découvrir les lieux. Une fois attablées, cette habituée et ses amies découvrent un QR code qu’elles s’empressent de scanner avec leur smartphone. Gabin explique son utilité : « Avec ce système, les clients accèdent à notre application qui leur présente les menus. Ils font leur choix et la commande est transmise automatiquement à toutes les cuisines et au bar. » Pour une fois, il ne sera pas reproché d’utiliser son téléphone à table…

A 20 heures, les clients commencent à affluer, et les serveurs, reconnaissables à leur bleu de travail et t-shirt noir ou blanc s’activent. Des shots Gin-Apérol-Passion-Fraise sont offerts à tous les présents et les premières commandes commencent à tomber.

Alexia Duchêne aux manettes

« J’ai pris le Cubano sandwich toasté, le chou-fleur rôti et le cookie avoine-céréales. Je ne sais pas du tout ce que c’est », s’amuse Malik. Comme beaucoup, il est venu découvrir de nouvelles saveurs de street food. Lui et ses proches testent pour la première fois le Wanderlust, ils sont venus pour celle qui a concocté le menu : Alexia Duchêne. La jeune cheffe s’est fait connaître du grand public lors de la saison 10 de l’émission Top chef.

Alexia Duchêne

A seulement 24 ans, Alexia Duchêne, qui peut déjà se vanter d’une belle expérience dans différentes « maisons » étoilées, explique sa présence : « Le Wanderlust m’a contactée il y a deux mois pour aider à la création d’un espace de cuisine accessible pour tous, avec toutes les contraintes qu’impose le Covid-19, la distanciation physique, etc. » La street food s’est imposée comme une évidence, par son coût comme par les facilités logistiques qu’elle induit. C’est aussi un style de cuisine que la cheffe connaît bien : « Je suis à moitié anglaise et j’ai beaucoup voyagé à New York, donc ça fait partie de ma culture. »

Et Alexia Duchêne n’oublie pas d’y apporter sa patte : « J’ai puisé dans les bases de la street food et j’ai twisté un peu avec des touches à moi, beaucoup d’herbes, comme un poulet frit avec une mayonnaise à livèche, des choses un peu différentes pour rester dans la zone de confort des Parisiens, mais en apportant quelque chose de nouveau. » La cheffe a préparé également quelques cocktails elle-même et fait sa propre sélection des vins.

Un concept pérennisé ?

« Alexia a été notre premier choix parce qu’elle incarne les valeurs que nous voulons pour ce lieu, explique Arnaud Frisch. Une approche jeune, des produits locaux, la réduction des déchets et la lutte contre le gaspillage. » Pour coller à ces valeurs, des « choix forts » ont alors été faits : Les prix sont « abordables », les producteurs sélectionnés sont pour beaucoup franciliens, les couverts sont en carton recyclable et en amidon de maïs et les surplus de nourriture seront redistribués via l’application Too good to go.

A 21h30, la terrasse est déjà bien fournie, les alcôves réservées aux couples sont toutes occupées, et la nouvelle formule semble fonctionner. Dès la première, Arnaud Frisch voit plus loin : « Tout ce que nous avons mis en place, permet aux gens de moins faire de queue, et les cuisines et le personnel perdent moins de temps. Nous voulons garder ce système pour peut-être instaurer la restauration de manière permanente à l’avenir. »