Municipales à Paris: Négociations à l’arrêt entre Hidalgo et Villani

ELECTIONS Selon l’entourage du mathématicien, également courtisé par Agnès Buzyn et Rachida Dati, les discussions ne sont pour l’instant que « gelées »

20 Minutes avec AFP

— 

Cedric Villani lors du débat, le 10 mars 2020, précédent le premier tour des municipales à Paris.
Cedric Villani lors du débat, le 10 mars 2020, précédent le premier tour des municipales à Paris. — Jacques Witt/SIPA

Avec qui va s’entendre Cédric Villani ? La question reste posée alors que les négociations entre la maire sortante de Paris Anne Hidalgo (PS) et le candidat (ex-LREM) en vue du deuxième tour des élections municipales sont à l’arrêt, a-t-on appris samedi auprès des deux parties.

Cédric Villani se prononcera en début de semaine

« Nous n’avons pas trouvé les conditions à une alliance, les négociations se sont finies en bons termes », a-t-on indiqué chez « Paris en commun », la plateforme de campagne d’Anne Hidalgo, confirmant en partie une information du Parisien. Mais selon l’entourage de Cédric Villani, « en l’état actuel des choses les négociations sont (seulement) gelées ».

Le mathématicien, exclu de LREM pour sa dissidence à la candidature de Benjamin Griveaux, « se prononcera sur ces sujets en début de semaine prochaine », a ajouté son équipe. « Il n’a jamais été question d’une revendication de 19 conseillers de Paris » comme condition nécessaire pour sceller une alliance, a-t-elle précisé en réaction à des informations de presse en ce sens.

L’équipe d’Agnès Buzyn, la candidate de LREM, arrivée en troisième position (17,3 %) au premier tour le 15 mars derrière la maire sortante (29,3 %) et Rachida Dati (LR, 22,7 %), s’est aussi montrée intéressée par un pacte avec Cédric Villani. Les cartes sont donc aujourd’hui entre ses mains.