Confinement : Les ventes de logements anciens chutent de 22% en Île-de-France

LOGEMENTS Les Notaires du Grand Paris ont annoncé ce jeudi une chute des ventes de logements anciens

20 Minutes avec AFP
— 
Les règles d'installation des notaires validées par le Conseil constitutionnel
Les règles d'installation des notaires validées par le Conseil constitutionnel — Pascal Guyot AFP

Les ventes de logements anciens ont chuté de 22% au premier trimestre en Île-de-France, à cause des mesures de confinement mises en place mi-mars pour lutter contre le coronavirus, ont détaillé ce jeudi les notaires de la région.

« Arrêt obligé de l'activité »

«Les volumes de ventes de logements anciens du 1er trimestre 2020 portent déjà la marque de cet arrêt obligé de l'activité, avec une baisse de 22% par rapport à l'excellent 1er trimestre 2019», ont annoncé dans un communiqué les Notaires du Grand Paris.