Un trésor au fond du jardin

- ©2008 20 minutes

— 

Coup de pioche miraculeux chez un jeune couple de Saint-Germain-lès-Arpajon (Essonne). Lors de travaux de terrassement dans le jardin du pavillon, début novembre, des ouvriers ont éventré une jarre en terre cuite contenant entre 15 000 et 18 000 pièces de cuivre. Soit quelque 40 kg de monnaies « datant de la période gallo-romaine », a-t-on appris vendredi. Dépêchés sur place, des spécialistes ont déniché une seconde céramique. Elle pourrait contenir « au moins autant de pièces », selon Bruno Foucray, conservateur régional de l'archéologie. « Mise en sécurité » dans un laboratoire francilien, elle occupera, pendant plusieurs années, une équipe de trois ou quatre numismates.

D'après les premiers tests, le trésor « exceptionnel par son volume » a été enfoui « entre 280 et 283 après J.-C. », explique Bruno Foucray. Selon la loi, la moitié du magot, évalué à plusieurs dizaines de milliers d'euros, revient au découvreur, l'autre au propriétaire du terrain. L'Etat a cinq ans pour décider de racheter le tout.

Charles Centofanti