A peine rouverts, des restaurants McDonald’s pris d’assaut en Ile-de-France

palapapapa De nombreux automobilistes se sont rués dans les fast-foods, lundi soir, rouverts progressivement en « drive »

S. A.

— 

Un hamburger de chez McDonald's. (Illustration)
Un hamburger de chez McDonald's. (Illustration) — Alexander Shcherbak/TASS/Sipa US

Des scènes peu ragoûtantes en plein confinement ? Les amateurs de Big Mac, nuggets et McFlurry ont pu satisfaire leur appétit lundi soir. Une trentaine des 1.490 établissements de l’enseigne américaine McDonald's, fermés depuis le 15 mars, ont en effet rouvert en France, en vente à emporter («drive »), ainsi qu’en livraison à domicile.

Et le retour des fast-foods n’est pas passé inaperçu auprès de nombreux Franciliens. Des scènes ahurissantes d’embouteillages et de longues files d’attente ont été partagées par plusieurs internautes. À Moissy-Cramayel en Seine-et-Marne, des automobilistes ont fait la queue pendant plusieurs heures sur des centaines de mètres. Le restaurant a d’ailleurs dû établir un montant maximum pour les commandes (60 euros) en raison de l’afflux de clients, rapportent nos confrères du HuffPost.

L’appel des burgers était aussi trop fort au McDo Saint-Gratien dans le Val-d’Oise. Au point de désoler cet internaute (« Tout ça pour bouffer chez McDo, c'est pas magnique ça »), qui a immortalisé la queue impressionnante sur le Boulevard du Maréchal-Foch :

McDonald’s France avait annoncé le 2 avril dernier préparer la réouverture d’une trentaine de ses restaurants, suscitant l’inquiétude de salariés de certains établissements encore en activité dans la région de Tours. Pour ce faire, le géant du hamburger avait déclaré mettre en place « un guide opérationnel », « validé par un comité scientifique composé d’experts en infectiologie et virologie », « visant à renforcer significativement les mesures sanitaires » pour les personnels et les clients sur les activités de « drive » et de livraison à domicile.