Coronavirus à Paris : Deux hommes tentent de voler des pierres de la cathédrale pendant le confinement

FAITS DIVERS Les deux hommes, ivres, ont été interpellés par la police sur les lieux du méfait

G. N.
— 
Deux voleurs de pierre ont été interpellés dans le chantier de restauration de Notre-Dame.
Deux voleurs de pierre ont été interpellés dans le chantier de restauration de Notre-Dame. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

En plein confinement pour lutter contre le coronavirus, deux malfrats ont été interpellés mardi par la police sur le chantier de restauration à l’arrêt de Notre-Dame de Paris. Ce soir-là vers 19h30, deux gardiens repèrent deux intrus à l’intérieur de la cathédrale, rapporte Le Parisien. Les vigiles signalent immédiatement l’événement aux policiers du commissariat du 5e arrondissement, qui accourent. Sur place, ils découvrent, cachés sous une bâche de chantier, les deux individus repérés, ivres et en possession d’un petit stock de pierres issues l’édifice séculaire.

« Notre-Dame a toujours été un fantasme, explique André Finot, porte-parole de Notre-Dame, au quotidien régional. Il y a un marché noir. On trouve des pierres de la cathédrale en vente sur eBay. Sauf que ce sont des fausses. »

Les deux hommes ont été placés en garde à vue avec passage en cellule de dégrisement et auront affaire à la justice. L’histoire de dit pas si les deux cambrioleurs possédaient mardi soir leur attestation de déplacement dérogatoire, remplie en bonne et due forme.