Coronavirus : La RATP réduit son offre de transports mardi après une chute de la fréquentation

TRANSPORTS « On constate une baisse de 50% en moyenne de la fréquentation aujourd'hui tous réseaux confondus», par rapport à la normale en semaine, a détaillé la RATP

20 Minutes avec AFP

— 

Logo la RATP. (Illustration)
Logo la RATP. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Les transports en commun exploités par la RATP à Paris et dans son agglomération seront réduits mardi à la suite de mesures contre le coronavirus, a annoncé le groupe après avoir déjà observé une chute de moitié de la fréquentation ce lundi.

Deux métros sur trois seront en circulation mardi, 70 % des bus et tramways, 60 % des RER B et la moitié des RER A, a annoncé la RATP à l’AFP. Pour les deux lignes de RER, les interconnexions seront maintenues.

Prévisions « évolutives »

Ces mesures font suite aux annonces effectuées lors du week-end par le gouvernement, qui a ordonné la fermeture des lieux publics jugés non indispensables et a déjà réduit drastiquement les transports de longue distance en train, en car ou avion.

Mais les prévisions de la RATP restent «évolutives», a précisé le groupe, alors que le président Emmanuel Macron doit prononcer une nouvelle intervention télévisée ce lundi à 20 h 00, dans un contexte de spéculations sur un confinement total du pays.

Pour l’heure, « on constate une baisse de 50 % en moyenne de la fréquentation aujourd’hui (lundi) tous réseaux confondus », par rapport à la normale en semaine, a détaillé la RATP.