Municipales 2020 à Paris : Gaspard Gantzer et ses 1% se rallient à Agnès Buzyn

POLITIQUE Son soutien est le premier qu'engrange la nouvelle candidate de La République en marche

R.L. avec AFP
— 
Gaspard Gantzer était tête de liste dans le 15e arrondissement.
Gaspard Gantzer était tête de liste dans le 15e arrondissement. — SIPA PRESS

L’ancien communicant de François Hollande, Gaspard Gantzer annoncé ce jeudi au Parisien et à l’AFP abandonner sa campagne indépendante à Paris et rejoindre la nouvelle candidate de LREM Agnès Buzyn pour les municipales à Paris. « C’est une décision difficile à prendre, douloureuse même », note-t-il auprès du Parisien.

« Je n’ai pas pu, malgré mes efforts, créer une dynamique »

« Je n’ai pas pu, malgré mes efforts, créer une dynamique », a expliqué Gaspard Gantzer à l’AFP. « Une nouvelle donne politique s’est ouverte avec la désignation d’Agnès Buzyn », a-t-il poursuivi. Son soutien est le premier qu’engrange la nouvelle candidate de La République en marche, qui a remplacé au pied levé l’ex-porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, tombé après un scandale sexuel.

« Si je me suis lancé dans cette campagne, c’est que j’ai la conviction qu’il faut une alternance à Paris. Anne Hidalgo a échoué sur la question de la vie quotidienne : il y a 12 000 habitants qui quittent la ville chaque année, les prix du logement ont explosé, les rues sont sales et pas toujours sûres, on s’y déplace difficilement… Il faut changer de maire de Paris, il faut battre Anne Hidalgo », indique-t-il au Parisien. Selon un sondage Odoxa publié ce mercredi, la liste de Gaspard Gantzer était créditée de 1 % des intentions de vote.