Le prêt n'a pas peur des clichés

A. S. - ©2008 20 minutes

— 

La photo, un gage contre les difficultés financières. Depuis hier, le Crédit municipal de Paris (CMP), situé dans le Marais (4e), accepte les photographies d'art en échange de prêts sur gages. Une forme de crédit qui consiste à déposer des objets contre un prêt immédiat.

« Nous avons constaté une forte demande depuis plusieurs mois », précise le CMP. « La photographie d'art est en pleine expansion, les cotes se sont envolées. » Il sera possible également de déposer de vieux clichés de famille, « à condition qu'ils présentent un intérêt historique ». Pour s'en assurer, un expert indépendant, spécialiste de la photographie, est présent en permanence dans les locaux. C'est lui qui détermine la valeur de chaque cliché, dont 50 % est prêtée au propriétaire. En mars, l'ouverture des prêts sur gages aux bouteilles de vin avait été un succès. En quelques semaines, la cave du CMP valait environ 200 000 euros.