Municipales 2020 à Paris : Cédric Villani estime « être le seul qui propose un programme sérieux »

POLITIQUE Le mathématicien propose dans son programme municipal pour Paris notamment de recourir à l’intelligence artificielle pour « coordonner les feux, fluidifier la circulation, anticiper les embouteillages et réduire les temps de transport »

20 Minutes avec AFP

— 

Cédric Villani dans un bar parisien.
Cédric Villani dans un bar parisien. — Isabelle Harsin/SIPA pour 20 MInutes

Candidat à la mairie de Paris, Cédric Villani a dévoilé ce mardi plusieurs propositions de son programme, notamment l’utilisation de l’intelligence artificielle pour le nettoyage des rues ou la création d’une promenade urbaine de la Seine au Stade de France.

Le médaillé Fields, exclu de LREM pour s’être maintenu face au candidat officiel Benjamin Griveaux, propose d’utiliser « un logiciel entraîné à reconnaître des dizaines de catégories de déchets qui, grâce aux caméras installées sur les véhicules de la ville, permet d’établir un état des lieux en temps réel du degré de saleté des rues et d’optimiser les itinéraires et fréquences de nettoiement ».

5 milliards d’euros à la transition verte

Le mathématicien propose également de recourir à l’intelligence artificielle pour « coordonner les feux, fluidifier la circulation, anticiper les embouteillages et réduire les temps de transport ». Le député de l’Essonne prône encore le déploiement de 4.500 policiers municipaux, la création d’une « trentaine de maisons des solidarités regroupant tous les services sociaux », et le développement « des logements sociaux, notamment pour les classes moyennes, pour atteindre le taux de 25 % ».

Cédric Villani souhaite en outre garantir « un accueil collectif des enfants dès l’âge de deux ans dans les quartiers prioritaires et développer les aides pour que chaque enfant puisse partir en vacances ».

« Un programme pas farfelu mais réalisable »

Parmi les mesures pour « préparer 2030 », le scientifique veut consacrer 5 milliards d’euros à la transition verte, propose l'automatisation des lignes 7, 8 et 13 du métro, un plan de 400 millions d’euros pour la construction de pistes cyclables et la création de « trois promenades plantées ». « La plus majestueuse sera métropolitaine : elle reliera la Seine au Stade de France en passant par le canal Saint-Martin, rendu à la lumière sur une partie de son parcours, et le canal de l’Ourcq. Le canal Saint-Martin sera piétonnisé dans son intégralité sur une de ses rives », explique le candidat.

Exclu du mouvement présidentiel la semaine dernière, Cédric Villani, qui sera en meeting mercredi, a considéré « être le seul qui propose un programme sérieux, un programme de gouvernement ». « Il n’est pas farfelu mais réalisable », a-t-il ajouté dans Le Parisien. « Je ne propose pas d’aménager des potagers dans le bois de Vincennes ou dans le bois de Boulogne, et je ne propose pas non plus de faire monter les prix de l’immobilier en endettant encore davantage une ville qui l’est bien assez », a-t-il encore dit, en référence à des propositions de la maire sortante PS Anne Hidalgo et de Benjamin Griveaux.