Municipales 2020 à Paris : Isabelle Saporta lâche Gaspard Gantzer pour Cédric Villani qui a rompu avec Emmanuel Macron (tout le monde suit?)

PARIS TON UNIVERS IMPITOYABLE Formant un binôme avec le candidat Gaspard Gantzer, la journaliste Isabelle Saporta rejoint finalement le candidat dissident LREM mais « libre » Cédric Villani

Romain Lescurieux

— 

Isabelle Saporta, journaliste, d'abord engagée politiquement aux cotes de Gaspard Gantzer, a rejoint Cédric Villani
Isabelle Saporta, journaliste, d'abord engagée politiquement aux cotes de Gaspard Gantzer, a rejoint Cédric Villani — RUET/AGENCE1827/SIPA

La journaliste Isabelle Saporta, qui a récemment quitté la campagne du candidat Gaspard Gantzer​ et qui est la compagne du député européen écolo Yannick Jadot, a apporté son soutien à Cédric Villani qui vient de couper les ponts avec Emmanuel Macron. En opposant une fin de non-recevoir au président de la République qui lui demandait de « se rapprocher de Benjamin Griveaux », candidat LREM à la mairie de Paris, Cédric Villani a acté le divorce avec La République en marche, note l’AFP. Isabelle Saporta rejoint ainsi « un homme libre ».

« J’ai envie d’être libre »

« Je serai avec lui c’est certain, confirme-t-elle au Figaro, puisqu’il me le demande avec tant d’enthousiasme, depuis si longtemps ! Et puisqu’il a rompu avec La République en marche. J’ai envie d’être libre de mes mouvements, de ma parole, avec un homme libre. De grandir politiquement sans que jamais on ne me ramène à mon statut matrimonial », ajoute-t-elle.

Selon Franceinfo, Isabelle Saporta va pouvoir continuer à travailler activement à un rapprochement entre le dissident d’En marche et le candidat écologiste, David Belliard, pour construire cette « coalition climat » que le candidat vert souhaite également.

Le patron de LREM, Stanislas Guerini, a annoncé lundi qu’il demanderait au bureau exécutif du parti présidentiel « d’acter le fait que Cédric Villani n’est plus adhérent de la République en marche » après la décision du mathématicien de maintenir sa candidature aux municipales à Paris. Cédric Villani « ne tourne pas le dos au président de la République. C’est comme des histoires d’amour : de temps en temps, il peut y avoir des divergences de point de vue », relativise le directeur de campagne du mathématicien, Baptiste Fournier, auprès de l’AFP.