Marché de Rungis : 500 kilos de cocaïne découverts dans un chargement de bananes

DROGUE Une enquête a été ouverte pour « importation de stupéfiants en bande organisée »

20 Minutes avec AFP

— 

Une demi-tonne de cocaïne était caché dans un chargement de bananes.
Une demi-tonne de cocaïne était caché dans un chargement de bananes. — Pixabay/Hans

Quelque 500 kilogrammes de cocaïne ont été découverts dans un chargement de bananes provenant de Colombie ce vendredi au marché de Rungis (Val-de-Marne), entraînant l’ouverture d’une enquête judiciaire, a-t-on appris de sources concordantes.

L’importance de cette découverte a conduit la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris à se saisir de la procédure ouverte pour « importation de stupéfiants en bande organisée », « trafic de stupéfiants » et « association de malfaiteurs », a indiqué le parquet de Paris.

Un précédent en 2010

La Semmaris, l’entreprise gestionnaire du marché, a précisé que la cocaïne avait été trouvée dans un chargement de bananes en provenance de Colombie, confirmant des informations du Parisien. Les investigations ont été confiées à l’Ofast, un office récemment créé pour être le chef de file de la lutte contre les trafics de drogues en remplacement de l’Office central pour la répression du trafic illégal de stupéfiants (Ocrtis), dont la réputation avait été entachée par des scandales.

Cette découverte fait écho à celle de 25 kilogrammes de « blanche » en 2010 à Rungis, déjà au milieu de palettes de bananes provenant de Colombie. Le marché d’intérêt national de Rungis (MIN) est le plus grand marché de produits frais au monde. Il s’étend sur 234 hectares, à sept kilomètres des portes de Paris.