Paris : Gabriel Matzneff a-t-il bénéficié de soutiens en haut lieu pour obtenir son HLM ?

LOGEMENT Gabriel Matzneff vit dans un HLM du quartier latin depuis 1994, révèle « Le Parisien »

C.P.

— 

Gabriel Matzneff, French writer in 2015./ANDERSENULF_093908/Credit:ANDERSEN ULF/SIPA/1501160955
Gabriel Matzneff, French writer in 2015./ANDERSENULF_093908/Credit:ANDERSEN ULF/SIPA/1501160955 — SIPA

La notoriété de Gabriel Matzneff lui a-t-elle permis d’obtenir une HLM – ou a minima de faire passer son dossier sur le haut de la pile – au cœur du quartier latin ? Selon Le Parisien, l’écrivain poursuivi pour «   viol sur la personne d’un mineur de 15 ans » depuis la parution du récit de Vanessa Spingora Le Consentement réside depuis 1994 dans une HLM au cœur du quartier latin. Un logement de 34 m2 géré par le bailleur social Elogie Siemp, et loué 348 euros par mois.

S’il n’y a - semble-t-il – rien d’illégal à l’obtention de cet appartement, ce sont les conditions de son attribution qui interrogent. Selon le quotidien, l’écrivain aurait bénéficié de soutiens en haut lieu pour faire accélérer son dossier. « C’est Jean Tiberi, alors maire du Ve arrondissement, bras droit de Chirac, pilier du RPR, qui s’en est lui-même occupé », indique même une source proche du dossier.

Si aujourd’hui la mairie de Paris aimerait bien se séparer de ce sulfureux locataire, elle n’en a pas le droit. Expulser Gabriel Matzneff, âgé de 83 ans, malade et jouissant de faibles ressources, serait illégal.