«Pour un remboursement des cartes Vélib'»

TRANSPORTS L'Assemblée nationale a adopté un amendement élargissant la prime transport aux locations de vélo...

Recueilli par Magali Gruet - ©2008 20 minutes

— 

Philippe Goujon - Député-maire UMP du 15e a a fait voter un amendement visant à élargir la prime transport aux Velib. Interview

Vous avez présenté et fait voter vendredi un amendement à l'Assemblée nationale prévoyant d'étendre la prime transport aux locations de vélos. Comment va-t-elle fonctionner concrètement?
Le décret d'application le dira. Mais dans mon esprit les salariés présenteront le récépissé de leur abonnement Vélib', Vélo'V ou autre, comme ils le font pour la Carte orange, et leur employeur leur remboursera tout ou partie de leurs frais. Compte tenu des sommes modiques qui seront engagées, de 50 euros à 150 euros par an selon les villes qui ont mis en place ce type de dispositif, je plaide pour un remboursement total.

Pourra-t-on cumuler avec les autres remboursements type Carte orange?
Non, il faudra choisir. Il n'est pas question de privilégier les cyclistes en leur offrant des avantages indus, mais juste de rétablir l'équité : les transports en commun polluent, la voiture qui bénéficie d'une prime carburant aussi, mais les vélos, qui sont le seul moyen de transport vraiment non polluant, n'avaient rien.

Pourquoi cet amendement vient-il de la droite? Vélib' avait été voté à l'unanimité au Conseil de Paris. Il serait passé quelle que soit la couleur politique du maire.

Vous déplacez-vous à Vélib'?
Non, mais mes enfants oui. J'utilise la voiture qui m'est attribuée par la Ville pour des questions pratiques : j'ai quinze réunions par jour, du 15e à l'Hôtel de Ville en passant par l'Assemblée. Cet amendement, je l'ai surtout fait pour les autres.