Ils braquent des clés pour ouvrir les distributeurs de billets

Joan Tilouine - ©2008 20 minutes

— 

Ils mettent le grappin sur 130 trousseaux de clés d'accès à 170 coffres de distributeurs automatiques de billets franciliens. Puis, se rendent dare-dare en Seine-et-Marne d'où ils extraient 500 000 euros de trois coffres. Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, des voyous ont pénétré dans le centre-fort d'une société de transports de fonds des Lilas (Seine-Saint-Denis) en démantelant, pierre par pierre, un mur mitoyen. Riches de leurs précieux sésames, ils entament alors leur tournée. Braquages non armés, sinon d'une clé.

Depuis leurs premières prises de vendredi, les braqueurs en cavale marquent une pause et n'ont pas refrappé, indique le ministère de l'Intérieur. « L'enquête, qui est en cours, ne néglige aucune piste et n'exclut pas la marque du grand banditisme », indique-t-on Place Beauvau.

Le soupçon de complicité au sein même du centre-fort des Lilas n'est pas écarté... La brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Paris est saisie de l'enquête et, hier soir aucune interpellation n'avait encore été effectuée dans le cadre de cette affaire.