Municipales 2020 à Paris : Griveaux s'offre une sortie avec Philippe, rue des Martyrs

POLITIQUE Le déplacement, qui ne figurait pas à l'agenda officiel du Premier ministre, est «une façon de manifester son soutien à Benjamin Griveaux», a expliqué à l'AFP l'entourage d'Édouard Philippe

R.L. avec AFP

— 

Benjamin Griveaux et Edouard Philippe en janvier 2019
Benjamin Griveaux et Edouard Philippe en janvier 2019 — SIPA PRESS

Une promenade de soutien, un 23 décembre, loin des caméras. Le Premier ministre, Édouard Philippe, s'est affiché ce lundi avec le candidat officiel de La République en marche à Paris, Benjamin Griveaux, lors d'une rencontre avec des commerçants de la rue des Martyrs, dans le 9e arrondissement, à laquelle la presse n'avait pas été conviée.

C'est la première fois qu'Édouard Philippe participe directement à la campagne de Benjamin Griveaux, après lui avoir apporté son soutien explicite en septembre lors d'une université d'été de LREM, lors de laquelle il avait en outre fermé la porte à toute velléité d'être lui-même candidat dans la capitale.

«Une visite amicale»

«C'était une visite amicale, de terrain, à la rencontre des commerçants du IXè arrondissement», a indiqué à l'AFP l'entourage du candidat. Edouard Philippe et Benjamin Griveaux étaient accompagnés de la maire du 9e arrondissement, Delphine Bürkli, élue sous l'étiquette UMP en 2014 mais soutien de Benjamin Griveaux et candidate à sa réélection. Delphine Bürkli est également une proche du Premier ministre.

Le déplacement, qui ne figurait pas à l'agenda officiel du Premier ministre, est «une façon de manifester son soutien à Benjamin Griveaux», a expliqué à l'AFP l'entourage d'Édouard Philippe. 

A moins de trois mois de l'élection municipale, le candidat de LREM est devancé, dans les intentions de vote au premier tour, par la maire sortante PS Anne Hidalgo, selon plusieurs études d'opinion. Il doit par ailleurs affronter la candidature dissidente de Cédric Villani, qui exclut pour l'heure tout ralliement.