Deux policiers soupçonnés de bavure à Montfermeil en garde à vue

ENQUETE Ils auraient porté des coups à un jeune homme de 20 ans...

Avec agence

— 

Des échauffourées violentes ont opposé dans la nuit de lundi à mardi à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) les forces de l'ordre à une centaine de jeunes cagoulés qui ont caillassé le domicile du maire, auteur en avril d'un arrêté anti-bandes.
Des échauffourées violentes ont opposé dans la nuit de lundi à mardi à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) les forces de l'ordre à une centaine de jeunes cagoulés qui ont caillassé le domicile du maire, auteur en avril d'un arrêté anti-bandes. — Eric Feferberg AFP/Archives

Deux policiers soupçonnés d'avoir porté des coups à un jeune homme de 20 ans mardi dernier à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) ont été placés ce mardi en garde à vue dans les locaux de l'IGS (la police des polices) à Paris, selon une source judiciaire.

Ces deux agents en poste au commissariat de Gagny (Seine-Saint-Denis), un gardien de la paix de 26 ans et un sous-brigadier de 38 ans, sont suspectés d'être les policiers que l'on voit, dans une vidéo filmée par un témoin, asséner à Abdoulaye Fofana un coup de crosse de flash-ball et plusieurs coups de tonfa (longue matraque dure) dans le hall de son immeuble, 5, rue Picasso, cité des Bosquets à Montfermeil.

La vidéo, réalisée selon Rue89 par Ladj Ly, du collectif Kourtrajmé, a été versée à la procédure.


Violences policières à Montfermeil
envoyé par rue89

Le jeune homme de 20 ans interpellé mardi dernier était soupçonné d'avoir participé à des échauffourées le soir-même. La veille, le manque de sécurité et une dizaine de voitures brûlées sur son tournage cité des Bosquets avait convaincu Luc Besson de suspendre sa dernière production, avec John Travolta.