Un Brésilien s'offre un bout de tour

Charles Centofanti - ©2008 20 minutes

— 

La tour Eiffel fait rêver jusqu'au Brésil. Un tronçon de l'escalier hélicoïdal de la vieille dame de fer a été adjugé, hier à l'Hôtel des ventes Drouot (9e), à un entrepreneur brésilien pour la somme de 80 548 euros.

Estimé entre 60 000 euros et 80 000 euros, le morceau mis en vente à 30 000 euros a été remporté par « un homme d'affaires amoureux de Gustave Eiffel », a confié Rémi Ader, commissaire-priseur. L'acquéreur de l'objet de 3,50 m pour quelque 700 kg a déjà fait part de son intention de repeindre le tronçon et de l'exposer « en Europe », dans l'une de ses résidences après l'avoir démonté pour le transport. En 2007, l'homme d'affaires avait vu un fragment similaire lui échapper pour 180 000 euros. L'escalier, démonté en 1983 pour être remplacé par des ascenseurs, mesurait 160 m.