Paris: Pratiques, écologiques mais trop dangereuses... L'image des trottinettes électrique se dégrade

TRANSPORT Selon un sondage paru ce mercredi, ce nouveau moyen de transport souffre d’une image dégradée

C.Po.

— 

Une trottinette électrique. (illustration)
Une trottinette électrique. (illustration) — D.P. / 20 minutes

Plus connues, de plus en plus utilisées, et paradoxalement de moins en moins appréciées… Une étude de Smart Mobility Lab, une agence de prospective sur les nouvelles mobilités, publiée dans Le Parisien, met en lumière l’image de plus en plus dégradée des trottinettes électriques en libre service. On en compte actuellement près de 20.000 à Paris et dans les villes de la petite couronne.

En septembre 2019, 76 % des sondés avaient entendu parler de ce service, contre 42 % l’année précédente mais la moitié des sondés estime que ce mode de transport est dangereux alors qu’ils n’étaient que 22 % à la penser en 2018. Si aucune autorité n’est pour l’heure en mesure de donner des chiffres exacts sur les accidents impliquants des trottinettes électriques, de nombreux acteurs pointent un phénomène en hausse.

La majorité des adjectifs pour les qualifier reste positif - elles sont pratiques (38 %), écologiques (34 %), innovantes (30 %) ou rapides (29 %) – mais ces appréciations sont toutes en baisse par rapport à l’année d’avant. La volonté de la mairie de Paris d’organiser ces services en free-floating permettra-t-elle de rehausser l’image des trottinettes électriques ? Un appel d’offres doit être lancé dans les jours à venir pour retenir trois enseignes, contre sept ou huit actuellement en service.

Sondage réalisé à partir de deux vagues de collecte en septembre 2019, 1004 et 1017 répondants France entière.