Le 94 épinglé sur le service minimum

- ©2008 20 minutes

— 

La préfecture du Val-de-Marne contre-attaque. Elle vient de lancer dix-neuf recours en référé contre des communes qui ont refusé d'organiser le service minimum d'accueil dans les écoles, lors de la journée de grève de mardi dernier. Toutes dirigées par la gauche, ces villes comptaient au moins une école où les déclarations d'enseignants pour la grève dépassaient les 25 % des effectifs, seuil à partir duquel le service minimum doit être mis en place. Le tribunal de Cergy, saisi pour le même motif par le préfet de Seine-Saint-Denis, avait rejeté ces recours.