La critique n'a pas cour à Versailles pour l'expo Jeff Koons

Carole Bianchi - ©2008 20 minutes

— 

La lettre a du mal à passer. Le Syndicat national des professions du tourisme (SNPT) a fait savoir son mécontentement à Jean-Jacques Aillagon, président du château de Versailles (Yvelines) concernant un courrier du directeur de développement culturel. Il y écrivait : « Je vous prie de bien vouloir rappeler à l'ensemble de vos collaborateurs qu'ils (...) doivent impérativement assurer des commentaires positifs et valorisants concernant l'histoire du musée et ses événements. » En clair, les guides et interprètes extérieurs n'ont pas à dénigrer l'exposition polémique Jeff Koons. « Il est inadmissible que le château fasse pression pour donner un avis favorable sur une exposition dont on n'a pas à parler », s'indigne Christian Sterkers, vice-président du SNPT. Selon lui, « de nombreuses remarques négatives de visiteurs seraient remontées aux oreilles du président qui n'apprécierait pas ». « Je n'avais pas eu connaissance de ce courrier. C'était maladroit et inopportun. Il faut calmer le jeu », assure Jean-Jacques Aillagon sans oublier de souligner que l'exposition est aujourd'hui devenue « un phénomène de curiosité internationale ».