Paris: Un feu d'artifice sauvage tiré aux abords de la prison de Fresnes dans la nuit de dimanche à lundi

FAITS DIVERS Six individus auraient tiré un feu d'artifice sauvage devant la prison de Fresnes dans la nuit de dimanche à lundi

Camille Tyrou

— 

Les détenus ont pu assisté à un feu d'artifice sauvage tiré devant la prison de Fresnes dans la nuit de dimanche à lundi.
Les détenus ont pu assisté à un feu d'artifice sauvage tiré devant la prison de Fresnes dans la nuit de dimanche à lundi. — SADAKA EDMOND/SIPA

Un spectacle pyrotechnique improvisé à la prison de Fresnes. Telle est la situation à laquelle les détenus ont pu assister dans la nuit de dimanche à lundi, comme le rapporte Le Parisien.

Un feu d'artifice sauvage a été tiré devant la prison de Fresnes vers 2h20 du matin. D’après le quotidien, six hommes à l’intérieur du domaine auraient allumé des fusées en direction du centre pénitentiaire. Deux d’entre eux ont notamment été aperçus par des agents placés dans les miradors. Ils auraient mis le feu aux poubelles avant de lancer les fusées d’artifice. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, tous les individus avaient déjà pris la fuite, laissant derrière eux près d’un des miradors, plusieurs boîtes de feux d’artifice retrouvées par les forces de l’ordre. Le commissariat de L'Haÿ-les-Roses est saisi de l’enquête.

« Cela commence à être récurrent et agaçant ces spectacles, peste le syndicat FO pénitentiaire. Cela peut provoquer des incendies encore plus graves. Nous avons interpellé la direction locale de la prison en demandant la fermeture du domaine pénitentiaire chaque nuit. » « A Fresnes, c’est la première fois que j’entends parler d’un feu d’artifice », conclut un policier, qui travaille depuis des années au commissariat de L’Haÿ-les-Roses.