Paris: Pas de candidature de Cédric Villani ni de plan B selon le député LREM Sylvain Maillard

POLITIQUE Sylvain Maillard, député LREM et porte-parole de Benjamin Grivaux, a annoncé ne pas croire à une éventuelle candidature de Cédric Villani pour la mairie de Paris ni même à un plan B, qui n'est autre qu'Edouard Philippe

20 Minutes avec AFP

— 

Sylvain Maillard, porte-parole du candidat investi Benjamin Grivaux pour les municipales, ne croit pas à une candidature de Cédric Villani ni même à un plan B, qui pourrait être Edouard Philippe.
Sylvain Maillard, porte-parole du candidat investi Benjamin Grivaux pour les municipales, ne croit pas à une candidature de Cédric Villani ni même à un plan B, qui pourrait être Edouard Philippe. — Erez Lichtfeld/SIPA

Une candidature de Cédric Villani ou un «plan B» qui s'appellerait Edouard Philippe pour les municipales à Paris ? Sylvain Maillard, député LREM de Paris et porte-parole du candidat investi Benjamin Griveaux, a déclaré ce vendredi ne croire à aucune de ces deux possibilités.

Cédric Villani s’est refusé jusqu’à présent à apporter publiquement son soutien à l’ancien porte-parole du gouvernement, choisi au début du mois de juillet par la commission d’investiture du parti présidentiel, renvoyant sa décision à la rentrée et laissant ainsi planer le doute quant à une éventuelle candidature dissidente.

« Il a toute sa place dans notre équipe auprès de Benjamin Grivaux »

Interrogé sur une telle candidature sur LCI, Sylvain Maillard a répondu : « Je n’y crois pas. Villani, il a toute sa place avec nous », en soulignant qu'« il fait partie de notre famille, il est élu député d’En marche ». « Je comprends la déception qui est la sienne, parce qu’il s’est pleinement investi et c’est quelqu’un de qualité, qui a beaucoup de talent, c’est difficile aussi, quand on s’est pleinement investi, de perdre, mais la réalité c’est qu’il a toute sa place dans notre équipe auprès de Benjamin Griveaux », a-t-il ajouté.

« Je crois que le plan B, c’est un fantasme qui a toujours existé partout », a réagi Sylvain Maillard à propos d’une éventuelle candidature d’Edouard Philippe. « Il y a un candidat qui est celui qui rassemble le plus, a-t-il martelé. La réalité, c’est que les élus et les cadres de Paris sont très majoritairement, voire dans la quasi-unanimité, derrière Benjamin Griveaux et depuis des semaines ». « Notre adversaire n’est pas chez nous, il est à la mairie de Paris », a-t-il rappelé en visant la maire socialiste Anne Hidalgo.