Incendie à Notre-Dame: Florence Berthout demande des comptes sur la pollution au plomb

SOCIETE Selon une enquête de Mediapart, des taux de concentration au plomb, parfois dix fois supérieurs au seuil d’alerte, ont été relevés dans les établissements scolaires proches de l’édifice

R.L.

— 

Florence Berthout, en 2014, dans son bureau
Florence Berthout, en 2014, dans son bureau — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

« Il est impossible d’obtenir de la Ville les résultats des mesures de taux de concentration en plomb réalisés pour chacune des crèches et des écoles se situant dans un périmètre de 500 m », s’agace Florence Berthtout, maire du 5e (ex-LR) dans une lettre adressée ce mardi à la maire de Paris, Anne Hidalgo, révèle Le Parisien. Avant les révélations de Médiapart sur le sujet, elle avait déjà demandé des comptes à l’hôtel de ville. Mais elle revient à la charge.

Davantage de « transparence »

Si « la cartographie est consultable sur le site Internet de la Ville », répond-on à l’Hôtel de Ville auprès du quotidien, l’élue demande davantage de « transparence ». « J’ai rencontré la présidente de l’Association des familles victimes du saturnisme et elle est formelle : il faut faire décontaminer les établissements par des entreprises spécialisées […] En l’absence de résultats tangibles, salle par salle et dans les espaces extérieurs récréatifs, pour chacune des crèches et des écoles concernées, je demande au nom du principe de précaution, que les accueils des centres de loisirs et des crèches de regroupement d’été, dans le périmètre des 500 m, soient immédiatement suspendus », insiste l’élue dans sa lettre à la maire de Paris.

La mairie de Paris a assuré jeudi qu’il n’y avait « aucun risque pour la santé » des enfants dans les écoles autour de Notre-Dame-de-Paris, démentant les informations de Mediapart selon lesquelles des taux de concentration de plomb dangereux y ont été relevés après l’incendie de la cathédrale. Un « nettoyage approfondi » des écoles environnant Notre-Dame de Paris sera réalisé par précaution d’ici fin juillet,

Selon les informations du Parisien, une nouvelle réunion doit avoir lieu ce mercredi pour analyser les nouvelles données relevées sur la pollution au plomb aux abords de Notre-Dame.