Paris: Le club Concrete tire sa révérence au port de la Rapée et part à la ZAC de Bercy

CLUBBING L'équipe de Concrete ouvrira à partir de ce samedi «Dehors Brut» à la ZAC de Bercy

R.L.

— 

Dj - Illustration.
Dj - Illustration. — LaurentVu/SIPA

Clap de fin. Concrete, le club, situé depuis 2012 port de la Rapée (12e arrondissement) a définitivement fermé ses portes dans la nuit de dimanche à lundi, après 48 heures de fête, de sons techno et de soutiens politiques.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, Jack Lang et Frédéric Hocquard, conseiller à la mairie de Paris chargé des questions relatives à la « Nuit » sont notamment passés saluer les fêtards. Et pour cause.

« L’aventure continue »

En raison d’un litige avec la société BPIF (Bateaux de Paris Ile-de-France) propriétaire de la barge, Concrete, locataire, doit en effet depuis plusieurs mois quitter les lieux. Le 11 février, BPIF a délivré une sommation de quitter les lieux sous 15 jours. « Malgré tous les efforts pour tenter une négociation avec l’aide d’un conciliateur, la société BPIF a refusé toute discussion », notait à l’époque l’agence Surprize, qui gère la boîte de nuit. Contactée par 20 Minutes, la société BPIF réfutait cette version des faits. « Tout ce qui est dit n’est que mensonge. C’est scandaleux. Il n’y a pas d’expulsion, nous sommes obligés d’enlever notre ponton », affirmait la propriétaire. L’affaire s’est retrouvée devant les tribunaux et une pétition a été lancée pour sauver le club.

Mais bonne nouvelle, « l’aventure continue », précise Anne Hidalgo qui a annoncé elle-même la bonne nouvelle aux clubbeurs lors de la soirée de « grand closing », révèle Le Parisien. Selon les informations du quotidien, l’équipe de Concrete ouvrira ce samedi « Dehors Brut » à la ZAC de Bercy ​sur un terrain de près de 5 000 m2 niché dans une friche ferroviaire. Il sera ouvert aux clubbeurs tous les week-ends, jusqu’à début novembre prochain.