Un cimetière mérovingien sous votre immeuble? Une carte archéologique de Paris vous révèle tout

SOCIETE Cette carte interactive lancée ce mercredi recense plus de 2.000 opérations archéologiques entreprises à Paris depuis le XIXe siècle

Romain Lescurieux

— 

Chantier de fouilles archeologiques de INRAP d'une d'une habitation gallo-romaine sous le batiment de la préfecture de police de Paris, rue de Lutèce, en 2013.
Chantier de fouilles archeologiques de INRAP d'une d'une habitation gallo-romaine sous le batiment de la préfecture de police de Paris, rue de Lutèce, en 2013. — 20 MINUTES/SIPA
  • Des campements mésolithiques aux cimetières médiévaux, en passant par les monuments antiques de Lutèce… Cette interface permet de plonger dans les dessous de Paris.
  •  Sous la houlette du pôle archéologique du département d’histoire de l’architecture et d’archéologie de Paris (DHAAP), cet outil compte plus de 2.000 opérations archéologiques. 

Qu’est ce qui a pu être découvert lors de fouilles il y a des années, près de chez vous ? Un ancien puits ? Une sépulture ? Pour le savoir, c’est désormais possible grâce à une carte archéologique de Paris . Elle a été lancée ce mercredi lors de la présentation d’une nouveauté sur l’interface du site paris.fr. « Parler d’archéologie à Paris ce n’est pas tous les jours », rigole Karen Taieb, adjointe d’Anne Hidalgo en charge du patrimoine.

« C’est un outil important qui va permettre à chacun, grand public, chercheurs, en un seul clic, de chercher sur la carte, ce qui se trouve sous un endroit, chez soi, ou son lieu de travail », explique l’élue. Sous la houlette du pôle archéologique du département d’histoire de l’architecture et d’archéologie de Paris (DHAAP), cet outil recense en effet plus de 2.000 opérations archéologiques entreprises sur le territoire parisien depuis le XIXe siècle. Et permet d’aller « dans les secrets des sous-sols de Paris », note-t-on à la mairie.

« Créer un inventaire »

« Cela fait six ans que l’on s’occupait de ce projet. Cela permet de créer un inventaire de tout ce qu’on dispose, un outil collaboratif et vivant permettant une valorisation des données », affirme Julien Avinain, archéologue de la Ville de Paris. En tapant une adresse dans la barre de recherche, on découvre alors une fiche avec la date et la nature de la découverte.

La carte archéologique de Paris
La carte archéologique de Paris - Capture d'écran / Paris.fr

Des campements mésolithiques aux cimetières médiévaux, en passant par les monuments antiques de Lutèce… Cette interface permet de plonger dans les dessous de Paris. Parmi les sites les plus anciens, on trouve par exemple le village néolithique de Bercy où une pirogue a été retrouvée intacte.

Avec cet outil et grâce à l’onglet « carte » il est également possible de survoler la ville des XVIIIe et XIXe siècles et de déambuler virtuellement dans les rues d’avant les grands travaux haussmanniens qui modifièrent l’urbanisme parisien.