Les trottinettes à présent interdites de stationner sur les trottoirs parisiens

SOCIÉTÉ Annoncé début juin, l'interdiction du stationnement des trottinettes sur tous les trottoirs de la capitale est désormais en vigueur

R.L.

— 

Les trottinettes sont désormais interdites de stationnement sur les trottoirs parisiens.
Les trottinettes sont désormais interdites de stationnement sur les trottoirs parisiens. — Francois Mori/AP/SIPA

« Il faut de l’ordre et de la régulation pour assurer la sécurité routière et pacifier les rues et les trottoirs de notre ville », affirmait le 6 juin dernier, la maire de Paris, Anne Hidalgo. A cette occasion, elle annonçait un arsenal de mesures visant à mettre fin aux dérives constatées » des trottinettes électriques. Interdiction de stationnement sur les trottoirs, de rouler dans les parcs et jardins, réduction de la vitesse… Ces mesures entrent en vigueur ce lundi.

Interdites sur les trottoirs, dans les parcs et jardins

Le stationnement des trottinettes est désormais interdit sur tous les trottoirs de la capitale. Les trottinettes « devront stationner sur les places de stationnement situées sur la chaussée et déjà utilisées par les voitures et les deux-roues motorisés », a annoncé la maire de Paris. Elles seront également interdites dans les parcs et jardins.

Par ailleurs, les opérateurs vont devoir brider leurs engins. L’édile a, en effet, proposé aux opérateurs de brider leur vitesse à 20 km/h dans toute la capitale, voire 8 km/h sur les zones et aires piétonnes. En cas de non-respect de ces règles, les opérateurs s’exposent à une amende de 49 euros par engin, auxquels s’ajouteront les frais de fourrière, rappelle Le Monde.