Tout ce qu’il faut savoir sur les grands travaux d’été dans le métro et le RER en Ile-de-France

TRANSPORTS Plusieurs opérations d’envergure sont programmées en juillet et en août

Nicolas Raffin

— 

Le viaduc de Passy emprunté par la ligne 6 va subir un sérieux lifting.
Le viaduc de Passy emprunté par la ligne 6 va subir un sérieux lifting. — JPDN/SIPA
  • La RATP et la SNCF ont présenté mercredi leur plan de travaux pour l’été, avec la fermeture partielle de plusieurs lignes de métro ou de RER.
  • Des dizaines de kilomètres de voies vont être réparées, renouvelées ou entretenues pendant deux mois.
  • Une association d’usagers demande un plan spécifique en cas de canicule.

Un apéro en terrasse, une balade le long de la Seine, un coucher de soleil à Montmartre… C’est ça, l’été à Paris. Mais pas seulement. En juillet et en août, les touristes et les travailleurs franciliens vont aussi découvrir les nombreux chantiers engagés dans le RER et le métro. Profitant de la baisse de fréquentation (-30 % par rapport à une période classique), la SNCF et la RATP en profitent pour mener des travaux d’ampleur. Voilà donc un petit guide des principales perturbations attendues, pour ne pas vous retrouver pris au dépourvu.

Le métro : On ne passe plus à Passy

Ligne 6 : Aucun métro entre Montparnasse et Trocadéro du 1er juillet au 1er septembre. Aucun métro entre Charles-de-Gaulle Etoile et Kléber du 15 au 18 août.

C’est la ligne où il y aura le plus de perturbations cet été. La RATP va en effet rénover le viaduc de Passy (aussi appelé pont de Bir-Hakeim), inauguré en 1903, et qui offre une vue imprenable sur la Tour Eiffel. « On va retirer la voie, le ballast, la signalisation du viaduc. On remet en peinture et on remonte tout pour avoir un viaduc comme neuf », explique Olivier Duthuit, directeur du département gestion des infrastructures à la RATP.

En plus de cette fermeture, deux lignes, la 4 et la 11, voient leurs travaux déjà engagés se poursuivre cet été. Pour ce qui concerne les lignes de tramway, des interruptions partielles sont à prévoir sur le T1, le T2 et le T3a. La ligne T4 restera quant à elle fermée.

Le RER : Le A continue sa mue

RER A : Fermetures partielles le soir en semaine entre Auber et Vincennes, du 13 juillet au 1er septembre. Fermeture totale du tronçon Auber-Vincennes du 10 au 18 août, et tous les week-ends à partir du 13 juillet.

Les usagers du RER A vont pouvoir souffler (un peu). Après plusieurs années durant lesquelles le trafic était totalement interrompu en juillet et en août, les travaux de l’été 2019 seront moins perturbants et limités au tronçon Auber-Vincennes. D’ici à 2021, 24 kilomètres de voies et 27 aiguillages auront été changés sur la ligne.

RER B (Sud) : Aucun train entre St-Rémy-lès-Chevreuse et Lozère du 20 au 28 juillet. Aucun train entre Orsay et St-Rémy du 29 juillet au 25 août. Des travaux de moindre ampleur sont également prévus sur le nord de la ligne, notamment sur le tronçon Aulnay-Aéroport Charles-de-Gaulle et Aulnay-Gare du Nord.

RER C : Aucun train sur les tronçons Javel-Paris Austerlitz et Avenue H.Martin – Paris Austerlitz du 15 juillet au 24 août. Les fameux travaux « Castor » se poursuivent comme chaque été depuis… 22 ans, pour consolider le tunnel qui longe la Seine.

RER D: Des interruptions ponctuelles de trafic au nord et au sud sont à prévoir certains soirs et quelques week-end en juillet et en août. 

RER E : Aucun train entre Saint-Lazare et Magenta (Gare du Nord) du 15 juillet au 25 août. Les départs auront lieu à Gare de l’Est.

Pour les internautes fans de carte interactive, la SNCF propose un outil qui permet de visualiser d'un coup d'oeil les lignes concernées par les travaux

Attention au thermomètre ?

Ces perturbations ne sont pas sans inquiéter les associations d’usagers. Dans un communiqué publié mardi, la Vignette du Respect demande « la mise en place d’un plan été dans les transports en commun », afin de faire face aux éventuelles vagues de chaleurs. L’année dernière, plusieurs centaines de personnes s’étaient par exemple retrouvées bloquées dans les tunnels de la ligne 1. Ce mardi, l’interruption du RER D pendant plusieurs heures, avec des rames sans climatisation bloquées en plein soleil, a aussi provoqué la colère de nombreux Franciliens.

« La SNCF et la RATP sont focalisées sur les gros chantiers, ce qui peut se comprendre puisqu’il faut rénover le réseau, explique Antoine Pavamani, porte-parole de l’association. Mais en parallèle, il faut que ces entreprises mettent en place une réponse sur le plan humain, pour ne pas que les usagers se sentent abandonnés. On pourrait par exemple imaginer une mobilisation des agents communaux dans les gares de banlieues en cas de canicule ».

« Des pics de chaleur, on en connaît chaque année, rappelle Jacques Tavernier, responsable de la cellule de coordination des grands travaux SNCF et Transilien. D’abord, nous nous assurons que la climatisation des trains fonctionne bien. Ensuite, pour ceux qui ne sont pas climatisés, nous avons des dispositifs avec des stocks de bouteilles d’eau actionnés au cas par cas. » La SNCF et la RATP promettent également de déployer de nombreux « gilets rouges » et « gilets verts » pour renforcer l’information des voyageurs.